Plan du cours SCI6145 - Gestion des connaissances (Automne 2017)

3 crédits

Préalables : SCI6051, SCI6058

Professeure agrégée : Dominique Maurel
Courriel : dominique.maurel@umontreal.ca
Téléphone : 514 343-7204
Bureau : C-2028, pavillon Lionel-Groulx
Disponibilités : Jeudi de 10h00 à 12h00, ou sur rendez-vous

Site Web du cours : https://studium.umontreal.ca/course/view.php?id=114356


Les cours se donnent le jeudi de 13h00 à 16h00, B-4275, pavillon 3200 Jean-Brillant.


Description officielle

Cycle de la gestion des connaissances. Concepts, outils et processus de gestion des connaissances. Programme de gestion des connaissances dans l'organisation. Facteurs contextuels de la gestion des connaissances.

Objectifs généraux

La compétitivité des organisations repose sur la richesse de leur capital humain. Les professionnels de l’information doivent pouvoir proposer des solutions pour conserver, partager, renouveler et enrichir le savoir collectif et l’expertise qui se trouvent dans les organisations. Savoir et expertise doivent pouvoir être utilisés stratégiquement par les organisations dans la prise de décision et dans l’adaptation à leur environnement interne et externe évolutif.

Dans cette perspective, le cours permettra à l’étudiant-e de :

  1. Acquérir les principaux fondements théoriques et pratiques de la gestion des connaissances dans les organisations.
  2. Se familiariser avec les fonctions, les techniques et les outils permettant de répondre aux principaux défis de gestion des connaissances des organisations, dans une perspective stratégique.

Objectifs spécifiques

À la fin du cours, l’étudiant-e sera en mesure de :

  • Comprendre les fondements conceptuels de la gestion des connaissances, de même que les principaux modèles existants.
  • Comprendre les différentes composantes du cycle de la gestion des connaissances et leurs interrelations.
  • Identifier les techniques et les outils permettant d'opérationnaliser la gestion des connaissances dans les organisations.
  • Utiliser quelques outils pour l'opérationnalisation de certains aspects de la gestion des connaissances.
  • Comprendre les étapes d'implantation d'un programme de gestion des connaissances dans les organisations.
  • Comprendre les facteurs contextuels de la gestion des connaissances.
  • Analyser des situations et proposer des recommandations, notamment à l'aide d'études de cas.

Méthodes pédagogiques

Exposés magistraux, conférences, travaux pratiques, études de cas, discussions.

Calendrier des activités

DateThématiques abordéesTravaux ou évaluation
2017-09-07

Introduction

Présentation du plan de cours et des modes d’évaluation

Mise en contexte de la gestion des connaissances

Concepts de "connaissances" et de "gestion des connaissances" dans les organisations

 
2017-09-14

Approches de gestion des connaissances

Rôle des connaissances dans les organisations

Présentation des directives du T.P. 1 

2017-09-21

Principaux modèles de gestion des connaissances : fondements conceptuels

Principaux modèles du cycle de la gestion des connaissances : étapes et fonctions

 
2017-09-28

Cycle de la gestion des connaissances : création/captation des connaissances et codification (représentation) des connaissances

À REMETTRE (au début du cours, 13h00) : T.P. 1 Réalisation d’une carte conceptuelle (10%) 

Présentation des directives du T.P. 2  

2017-10-05

Cycle de la gestion des connaissances : capture/création des connaissances et codification (représentation) des connaissances

 
2017-10-12

Cycle de la gestion des connaissances : capture/création des connaissances et codification (représentation) des connaissances

 
2017-10-19

Conception et implantation d'une stratégie de gestion des connaissances dans l'organisation

À REMETTRE (au début du cours, 13h00) : T.P. 2 Capture et partage de connaissances tacites (20%)

Présentation des directives du T.P. 3 

2017-10-26

Semaine d'activités libres - Pas de cours

 
2017-11-02

Cycle de la gestion des connaissances : transfert des connaissances

Communautés de pratique

Conférence (13h00-14h15) : Elsa Drevon, Membre du Comité Leadership de la Communauté de pratique des veilleurs en santé et services sociaux du Québec; Candidate au doctorat et chargée de cours, EBSI, Université de Montréal : La Communauté de pratique de veille en santé et services sociaux du Québec : partage d'expérience

 
2017-11-09

Cycle de la gestion des connaissances : transfert des connaissances

À REMETTRE (au début du cours, 13h00) : T.P. 3 Description et analyse d’une initiative de gestion des connaissances dans une organisation (20%)

Présentation des directives du T.P. 4

2017-11-16

Conférence (13h00-14h15) : Sylvain Senécal, Conseiller - Gestion du savoir-faire et des compétences, Gouvernance et expertise en gestion documentaire, Hydro-Québec : Gestion des documents, des connaissances et activités collaboratives – Leviers de performance organisationnelle à Hydro-Québec

Cycle de la gestion des connaissances : transfert des connaissances

 
2017-11-23

Cycle de la gestion des connaissances : application et réutilisation des connaissances

 
2017-11-30

Panorama des mécanismes de gestion des connaissances

 
2017-12-07

Facteurs contextuels de la gestion des connaissances

  • Culture organisationnelle
  • Structure organisationnelle
  • Acteurs organisationnels
 
2017-12-14

Présentations orales du T.P. 4 par les étudiant-e-s

Conclusion

À REMETTRE (au début du cours, 13h00) : T.P. 4

Étude de cas sur la conception et l’implantation d’un programme de gestion des connaissances dans une organisation (rapport et support de présentation) (50%)

Le calendrier est fourni à titre indicatif. Il pourra subir des modifications selon les besoins perçus face à la couverture d’une matière, ou selon la disponibilité des conférenciers. 

Évaluation

Toute la matière couverte durant la session, y compris les conférences, est sujette à évaluation.

La notation des travaux se fait en chiffres. À la fin du cours, la note globale obtenue est convertie au système littéral de l’Université de Montréal.

(Guide de l’étudiant de la maîtrise en sciences de l’information 2017-2018, section 10.6 : https://wiki.umontreal.ca/pages/viewpage.action?pageId=124097966)

 

Les apprentissages seront évalués de la façon suivante :

(Les directives détaillées de chaque évaluation seront remises en temps et lieu durant la session.)

 

1.       Travail pratique 1 : Réalisation d’une carte conceptuelle (10%)

  • Travail d’équipe (2 à 3 étudiant-e-s)
  • Livrable : carte conceptuelle réalisée à l’aide d’un outil comme CmapTools
  • Date de remise : 28 septembre 2017

 

2.       Travail pratique 2 : Capture et partage de connaissances tacites (20%)

  • Travail individuel
  • Livrable : récit de type storytelling, modes de diffusion/partage, cibles visées (4 à 5 pages)
  • Date de remise : 19 octobre 2017

 

3.       Travail pratique 3 : Description et analyse d’une initiative de gestion des connaissances dans une organisation (20%)

  • Travail individuel
  • Livrable : rapport (4 à 5 pages)
  • Date de remise : 9 novembre 2017

 

4.       Travail pratique 4 : Étude de cas sur la conception et l’implantation d’un programme de gestion des connaissances dans une organisation (50%)

  • Travail d’équipe (2 à 3 étudiant-e-s)
  • Livrables : rapport (8 à 10 pages) (40%) et présentation orale en classe (à l’aide du support PowerPoint qui devra également être remis) (10%)
  • Date de remise : 14 décembre 2017

Politiques, règlements et directives

L’ensemble des politiques, règlements et directives énoncés dans le Guide de l’étudiant de la maîtrise en sciences de l’information 2017-2018 s’appliquent (https://wiki.umontreal.ca/pages/viewpage.action?pageId=124093925).

Les éléments suivants méritent une attention particulière :

Règlement disciplinaire sur le plagiat ou sur la fraude concernant les étudiants (1er et 2e cycles) : « Tous les étudiants doivent prendre connaissance du document « Règlement disciplinaire sur le plagiat ou la fraude concernant les étudiants ». Ce règlement est strictement appliqué pour tous les étudiants de l’EBSI (http://secretariatgeneral.umontreal.ca/fileadmin/user_upload/secretariat/doc_officiels/reglements/enseignement/ens30_3-reglement-disciplinaire-plagiat-fraude-etudiants.pdf). » (section 10.13 du Guide de l’étudiant)

Qualité de la langue : « L’Université de Montréal reconnaît la qualité du français comme un critère d’évaluation des travaux et des examens. Les professeurs peuvent en tenir compte dans l’évaluation des travaux et des examens, et peuvent enlever jusqu’à 10 % de la note globale. » (section 10.17.2 du Guide de l’étudiant)

Délais et dates de remise des travaux : « La remise de tous les travaux doit se faire au début de chaque cours ou séance de travaux pratiques.

En cas de retard dans la remise d’un travail, les pénalités suivantes s’appliquent : Première semaine de calendrier : 5 % de la note maximale du travail retranchés par jour calendaire de retard, jusqu'à concurrence de 35 %. Le jour de la date prévue de la remise du travail ne compte pas. Le samedi et le dimanche ainsi que les jours fériés sont comptés. Au-delà de ce délai : note F (échec).

L’étudiant qui peut donner une raison valable pour remettre un travail en retard doit en demander la permission par écrit au professeur, avant le cours. Ce dernier doit décider s’il accepte ou non le retard de l’étudiant et l’en aviser par écrit. En cas de conflit, le litige sera tranché par le Directeur. » (section 10.17.6 du Guide de l’étudiant)

Code d’honneur de l’EBSI : Il est attendu que tous les étudiants inscrits au cours respectent le code d’honneur de l’EBSI. (section 11.1 du Guide de l’étudiant)

Ressources

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Des lectures complémentaires seront aussi proposées au cours de la session.

a) Manuel de référence

Dalkir, K. (2011). Knowledge management in theory and practice. 2e éd. Cambridge, MA:  MIT Press.
           Disponibilité dans les bibliothèques de l’Université de Montréal :
           . Bibliothèque des lettres et sciences humaines (L.S.H.) (réserve de cours) : HD 30.2 D35 2011
           . Aussi disponible en ligne

b) Autres références

Ackerman, M.S., V. Pipek et V. Wulf. (dir.). (2003). Sharing expertise : beyond knowledge management. Cambridge, MA : The MIT Press.

Bergeron, P., C. Dufour, D. Maurel et D. Mercier. (2009). La gestion stratégique de l’information In J.-M. Salaün et C. Arsenault (dir.), Introduction aux sciences de l’information. Montréal : Presses de l’Université de Montréal, p. 183-205.

Bootz, J.-P. et F. Kern. (2009). Les communautés de pratique : leviers de changement pour l’entrepreneur et le manager. Paris : Hermès Science-Lavoisier.

Bourhis, A. et D.-G. Tremblay. (2004). Les facteurs organisationnels de succès des communautés de pratique virtuelles : projet modes de travail et de collaboration à l’ère d’Internet. Rapport de recherche présenté au CEFRIO. Québec : CEFRIO.

CEFRIO. Microsite en gestion des connaissances : http://km.cefrio.qc.ca/

Choo, C.W. (2002). Knowledge management. In J.R. Schement (dir.). Encyclopedia of communication and information. New York, NY : Macmillan Reference USA, p. 501-506.

Choo, C.W. (2006). The knowing organization : how organizations use information to construct meaning, create knowledge, and make decisions. 2e éd. New York, NY : Oxford University Press.

Choo, C.W. (2015). The inquiring organization : how organizations acquire knowledge and seek information. New York, NY : Oxford University Press.

Cyr, S. et C.W. Choo. (2010). The individual and social dynamics of knowledge sharing : an exploratory study. Journal of Documentation, 66 (6) : 824-846.

Dalkir, K. et E. Wiseman. (2004). Organizational storytelling and knowledge management : a survey. Storytelling, Self, Society : An Interdisciplinary Journal of Storytelling Studies, 1 (1) : 57-73.

Davenport, T.H. et L. Prusak. (1998). Working knowledge : how organizations manage what they know. Boston, MA : Harvard Business School Press.

Davenport, E. et H. Hall. (2002). Organizational knowledge and communities of practice. Annual Review of Information Science and Technology, 36 : 171-227.

Desouza, K.C. et S. Paquette. (2011). Knowledge management : an introduction. New York, NY : Neal-Schuman.

Dudezert, A. (2013). La connaissance dans les entreprises. Paris : La Découverte.

Dudezert, A., P. Payard et E. Oiry. (2014). Mythes-TIC et cultures, l’utopie de la gestion de la connaissance dans les organisations. Revue internationale d’intelligence économique, 6 (2) : 89-97.

Easterby-Smith, M. et M.A. Lyles. (dir.). (2011). Handbook of organizational learning and knowledge management. 2e éd. Chichester : Wiley.

Ermine, J.-L. (2003). La gestion des connaissances. Paris : Hermès Science Lavoisier.

Ermine, J.-L., M. Moradi et S. Brunel. (2012). Une chaîne de valeur de la connaissance. Management international, 16 (numéro hors série) : 29-40.

Ferchaud, B. (2001). De la gestion de l’information à la gestion des connaissances. Documentaliste – Sciences de l’information, 38 (1) : 43-45.

Hara, N. (2009). Communities of practice : fostering peer-to-peer learning and informal knowledge sharing in the work place. Berlin : Springer.

Halbwirth, S.J. et M.R. Olsson. (2007). Working in parallel : themes in knowledge management and information behaviour. In S. Hawamdeh (dir.), Creating collaborative advantage through knowledge and innovation. Singapore : World Scientific, p. 69-89.

Huotari, M.-L. et M. Iivonen. (dir.). (2004). Trust in knowledge management and systems in organizations. Hershey, PA : Idea Group Publishing.

Ichijo, K. et I. Nonaka. (dir.). (2007). Knowledge creation and management : new challenges for managers. Oxford, NY : Oxford University Press.

Inkinen, H. (2016). Review of empirical research on knowledge management practices and firm performance. Journal of Knowledge Management, 20 (2) : 230-257.

Jacob, R. (2001). La transformation d’une grande organisation de services publics selon la perspective de la gestion des connaissances. Gestion, 26 (1) : 61-71.

Kucharska, W. et R. Kowalczyk. (2016). Trust, collaborative culture and tacit knowledge sharing in project management – A relationship model. Proceedings of the 13th International Conference on Intellectual Capital, Knowledge Management & Organisational Learning. ICICKM, p. 159-166.

Lambe, P. (2007). Organising knowledge : taxonomies, knowledge and organizational effectiveness. Oxford : Chandos.

Lejeune, M. (2011). Tacit knowledge : revisiting the epistemology of knowledge. McGill Journal of Education, 46 (1) : 91-105.

Leistner, F. (2010). Mastering organizational knowledge flow : how to make knowledge sharing work. Hoboken, NJ : Wiley.

Lytras, M.D., M. Russ, R. Maier et A. Naeve. (dir.). (2008). Knowldege management strategies : a handbook of applied technologies. Hershey, PA : IGI.

McInerney, C.L. et M.E.D. Koenig. (2011). Knowledge management (KM) processes in organizations : theoretical foundations and practice. San Rafael, CA : Morgan & Claypool.

Mercier, D. (2007). Le transfert informel des connaissances tacites chez les gestionnaires municipaux en situation de coordination. Thèse de doctorat, Université de Montréal.

Nicolas, R. (2004). Knowledge management impacts on decision making process. Journal of Knowledge Management, 8 (1) : 20-31.

Nonaka, I. et H. Takeuchi. (1995). The knowledge-creating company : how Japanese companies create the dynamics of innovation. New York, NY : Oxford University Press. 

O’Dell, C.S. et C. Hubert. (2011). The new edge in knowledge : how knowledge management is changing the way we do business. Hoboken, NJ : Wiley.

Prax, J.-Y. (2007). Le manuel du knowledge management : mettre en réseau les hommes et les savoirs pour créer de la valeur. 2e éd. Paris : Dunod.

Rikowski, R. (2007). Knowledge management : social, cultural, and theoretical perspectives. Oxford : Chandos.

Rivard, L. et M.-C. Roy (dir.). (2005). Gestion stratégique des connaissances. Québec : Presses de l’Université Laval.

Saad, I., M. Grundstein et C. Rosenthal-Sabroux. (2009). Une méthode d’aide à l’identification des connaissances cruciales pour l’entreprise. Systèmes d’information et management, 14 (3) : 43-78. DOI : 10.3917/sim.093.0043.

Senécal, S. (2007-2008). Documents et connaissances. Archives, 39 (2) : 89-107.

Senécal, S. (2011-2012). Un modèle intégrateur en gestion des contenus, communications et connaissances. Archives, 43 (2) : 27-37.

Soulier, E. (2005). Le système de gestion des connaissances pour soutenir le storytelling dans l’entreprise. Revue française de gestion, (159) : 247-264.

Srikantaiah, T. et M.E.D. Koenig. (2008). Knowledge management in practice : connections and context. Medford, NJ : Information Today.

Von Krogh, G., I. Kazuo et I. Nonaka, I. (2000). Enabling knowledge creation. New York, NY : Oxford University Press.

Widén-Wulff, G. (2007). The challenges of knowledge sharing in practice : a social approach. Oxford : Chandos.